Au croisement de la sculpture et de l’installation, la démarche de Mathilde Leveau est un travail de l’espace aux affinités marquées avec l’architecture et le paysage. À travers des œuvres de nature éphémère, sa pratique se construit autour de divers notions et questionnements : la mémoire, le patrimoine et donc la construction de l’identité du lieu à travers son histoire. Les œuvres se conçoivent et se bâtissent in situ.

 

L’environnement (spatial, temporel, humain) définit l’essence d’une installation. La topographie des sites, leur histoire, leurs usages et leurs dynamiques sont autant de matières qui façonnent l’œuvre. Toute production appartient à un lieu, mais aussi à un temps donné : les installations se mêlent au lieu pour vieillir avec lui. La fragilité des matières utilisées est sciemment mise en exergue : l’acier rouille, la terre crue se fissure, la pierre est marquée par le temps. 

 

Les installations construites à l’échelle du paysage ou du bâtiment deviennent à leur tour paysage et architecture. Parfois, elles se mêlent au lieu, d’autre fois, elles offrent avec lui un contraste. Toujours, elles sont indissociables du lieu qu’elles habitent et en offrent une lecture particulière. Explorant les effets du temps qui passe, Mathilde Leveau interroge notre rapport aux souvenirs ; et cela tant à travers nos mémoires individuelles que collectives.

CONTACT

 

 

mathilde.leveau@gmail.com

 

 

© 2018 MATHILDE LEVEAU 

  • Instagram Black Round
  • Vimeo Black Round